WEBINAIRE

Región Casablanca
(Casablanca – Villes impériales)


Casablanca

Ou Ad-Dar Al Baidaa, est située au centre-ouest du Maroc. Capitale économique du pays et plus grande ville du Maghreb par la population
rendue légendaire par le film Casablanca (1942), la ville possède un patrimoine architectural moderne important, dû à la diversité architecturale qu’elle a connue pendant le XXe siècle, où elle était alors le « laboratoire de la modernité » d’une nouvelle génération d’architectes qui débarquaient directement des bancs de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris.

Casablanca possède certaines des plus grandes mosquées de la planète, notamment la mosquée Hassan-II, véritable symbole de la ville.

La région de Casablanca est riche en sites paléolithiques préservés dans une série stratigraphique littorale dont les vestiges archéologiques et anthropologiques mis au jour ont permis de mieux connaître le Paléolithique et les premiers peuplements du Maroc dans son contexte régional et africain.
Casablanca dispose d’un grand nombre de lieux touristiques à visiter tels que l’ancienne médina, le quartier Habous, la grande mosquée Hassan II et les bâtiments Art déco.

Rabat

Rabat est la capitale du Maroc. Elle devient une ville impériale dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.

La ville est située au bord de l’Atlantique au nord-ouest du Maroc près de falaises du littoral océanique riches en vestiges préhistoriques : Dar-es-Soltane I et II, El Harhoura I et II, et grotte des Contrebandiers.

À partir de 1610, Rabat reçut une forte population de réfugiés morisques chassés de l’ancienne Al-Andalus par le roi d’Espagne Philippe III, qui s’établirent dans la kasbah et à l’intérieur de l’enceinte almohade.

Nombre de ses monuments sont des lieux incontournables, tels que la majestueuse tour Hassan, le mausolée Mohamed V, la médina de Rabat, la médina de Salé, le musée archéologique, l’Alcazaba des Oudayas ou la nécropole de Chellah.

Fes

Ou Fas est une ville du Maroc septentrional, située entre le massif du Rif et le Moyen Atlas, faisant partie des villes impériales du Maroc.

Fès a été à plusieurs époques la capitale du pays et est considérée de nos jours comme sa capitale spirituelle.

Sa fondation remonte à la fin du VIIIe siècle, sous le règne de Moulay Idriss Ier, et son prestige passé en a fait l’un des foyers majeurs de la civilisation islamique relié à Bagdad, Damas, Cordoue, Le Caire, Kairouan, Grenade, Palerme, Ispahan ou Samarcande, avec lesquels elle avait établi des échanges aussi bien économiques que sociaux et culturels.

Divers titres ont été attribués à la ville de Fès, dont l’Athènes de l’Afrique, la reine du Maghreb et la Bagdad du Maghreb.

Elle s’étend sur trois secteurs : la ville ancienne (médina), classée au patrimoine mondial de l’UNESCO9, l’enceinte royale et les quartiers nouveaux, établis par les Français, et qui s’étendent de nos jours dans la plaine environnante.

Difficile de se rendre à Fès sans visiter la mosquée de Karaouiyine et celle des Andalous, ou encore la Medersa Bou Inania, sa médina médiévale et son artisanat traditionnel.

Marrakech

Est située dans le centre du Maroc au pied des montagnes de l’Atlas et surnommée « la ville rouge » en référence à la couleur rouge d’une grande partie de ses immeubles et ses maisons5.

Cité impériale, au même titre que Fès, Rabat et Meknès, Marrakech fut capitale du Maroc pendant près de 350 ans.

La ville abrite une vaste médina de 600 hectares, la plus peuplée d’Afrique du nord, classée patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Grâce à la vitalité de sa médina, vieille de 900 ans, ses infrastructures hôtelières de classe mondiale et son climat ensoleillé, Marrakech s’est imposée comme la capitale incontestée du tourisme au Maroc. Desservie par le deuxième aéroport du pays en termes de trafic
Marrakech fut fondée en 1071 et s´est très vite agrandie de nombreuses mosquées et médersas (écoles de théologie coranique) d’un centre commercial drainant le trafic entre le Maghreb occidental et l’Afrique subsaharienne.

Des palais y furent édifiés également et ornés avec le concours d’artisans andalous venus de Cordoue et de Séville, qui apportèrent le style omeyyade caractérisé par des coupoles ciselées et des arcs polylobés.

Cette influence andalouse fusionna avec les éléments sahariens et ouest-africains, et fut synthétisée dans une architecture originale totalement adaptée à l’environnement spécifique de Marrakech.

Marrakech émeut par sa beauté et ses lieux magiques parmi lesquels les Souks, la mosquée Koutoubia, la Place Jamaa el Fna, la Menara, ou encore les jardins Majorelle et la Médina.

Vous voulez participer à l’atelier?

SITZ DES STAATLICHEN MAROKKANISCHEN FREMDENVERKEHRSAMTS

Graf-Adolf-Str. 59
40210 Düsseldorf
Deutschland

Tel.: + 49 211 370551
E-mail: [email protected]

Copyright @ 2021 Message in a Bottle